· 

Ouverture d'un espace de supervision en groupe


A partir de janvier 2019, je vais  ouvrir un ou deux espaces de réflexion en groupe pour des professionnels du soin ou de l'éducatif (psychologues, éducateurs, infirmiers, etc.) en poste ou en fin de formation. Le terme de supervision ou d'analyse de la pratique est parfois employé (Alain Ferrant parle joliment de "travail de co-pensée") pour qualifier cette situation  qui vise à évoquer ensemble une pratique professionnelle ou de stage.

 

Le principe est d'élaborer et de de réfléchir en groupe autour de situations cliniques engageant l'un des participants. La mise en récit, l'exploration des difficultés rencontrées, dans la rencontre avec le sujet souffrant, avec l'institution, permet à chacun de progresser dans la compréhension de la clinique et de sa propre professionnalité. Parfois, sous le terme d'"intervision" ce genre d'initiative naît spontanément entre praticiens, avec toute la richesse de ses dispositifs, mais aussi ses limites. Dans le cadre proposé ici, la présence d'un tiers, d'une relative structuration du contrat, d'un lieu neutre, peut potentiellement produire des effets autres. C'est une forme intermédiaire entre l'intervision entre pairs et la supervision individuelle. 

 

C'est un travail que je mène en institution (analyse de la pratique) et dans le cadre universitaire (analyse de la pratique, supervision groupale et individuelle des stages et de l'écriture autour des stages) depuis plusieurs années. Voici les principes qui seront appliqués au cabinet. 

 

  • Les groupes auront lieu les mardi ou les vendredi, une fois par mois, et comprendront entre trois ou quatre personnes.
  • Ils réuniront librement, et de manière mensuelle, des personnes souhaitant s'engager à travailler ensemble, ou ayant fait la demande de manière individuelle de travailler avec d'autres.
  • Selon les souhaits des personnes, ils pourront être homogènes ou hétérogènes (en termes de pratique et de niveau de formation).
  • De la même manière qu'en supervision individuelle, la première séance, qui vise pour le groupe à définir la possibilité de travailler ensemble et les modalités de ce travail, ne fait pas l'objet d'un paiement.
  • Ensuite, le principe est de s'engager à travailler ensemble pendant un an, engagement qui est surtout moral, de principe, et non contractuel.
  • Par la suite tarif de groupe est unique quel que soit le nombre de participants soit 120 euros pour 1h30 de travail.
  • Il y a suffisamment d'informations sur ce site concernant mon parcours et ma formation pour savoir si ma pratique et mon expérience peuvent vous correspondre.
  • De la même manière, les impossibilités les plus évidentes se dessineront rapidement (par exemple pour les étudiants de Lyon 2 et de l'UCLY ou j'interviens).

 Les personnes intéressées peuvent me contacter par le formulaire de contact présent sur le site ou par téléphone.