Accompagner les pratiques


 

"La souffrance est, d’une façon générale, indissociable de l’expérience du travail. Mais la souffrance n’est pas que l’aboutissement d’un processus regrettable. La souffrance n’est pas seulement une conséquence du réel du travail. La résistance du réel, c’est aussi un point de départ. Je ne réussis pas, je reviens, je recommence, j’échoue, j’échoue le temps qu’il faut. Et, à force d’échouer, un jour vient une idée que je pourrais ne pas avoir eue si je n’avais pas échoué suffisamment longtemps."

 

Christophe Dejours, entretien avec Benoit Schneider

 

Wires, Graham Crumb, (C) Imagicity 



Dans l'époque contemporaine, marquée par les mutations sociales et l'accélération des processus sociaux, le travail est source d'un investissement et d'un épanouissement fort, en même temps que le lieu de tensions, de paradoxes et de déchirements importants. 

 

Intéressé depuis très longtemps par les questions des groupes, de l’institution et de la psychologie du travail (C. Dejours, notamment), je me suis formé à la dynamique de groupe et continue d'approfondir ma formation en ce qui concerne l'institution et l'analyse des pratiques professionnelles  (DUAPR, Lyon 2 en cours).  

 

J'accompagne, en tant que psychologue clinicien intervenant en Analyse des Pratiques Professionnelles, plusieurs équipes des champs sociaux et médico-sociaux, seul ou en partenariat avec des organismes de formation. J'accompagne également des étudiants autour de la question des stages.

 

 

 

Cliquez les images pour plus d'information.


ANALYSE DE LA PRATIQUE

SUPERVISION