Rencontrer un psychologue ?


Abstract, Wall, (C) Imagicity


Rencontrer un psychologue ? Pourquoi ? Comment ?

La réponse à la première partie de cette question est à la fois simple et complexe.

Simple, parce qu'à tout âge de la vie, des nourrissons jusqu'aux personnes âgées, la condition humaine est faite de périodes de transformations successives, de paliers et de crises.

Ces mouvements peuvent questionner, mettre en difficulté, donner à rencontrer des obstacles, du trop plein ou du manque, des résistances, voire provoquer de la souffrance.

Dans ce cadre,  la rencontre avec un professionnel peut constituer une occasion de faire le point, de comprendre, de surmonter certains passages, mais aussi, plus simplement, de "raconter sa vie".

Cette démarche particulière peut parfois faire naître des inquiétudes, des angoisses. Il convient donc de dédramatiser quelque peu la situation et la rencontre.

Quelques éléments pour commencer:


S'exprimer

La première mission du psychologue clinicien, au delà d'une écoute, est de proposer du temps. Il offre un espace différencié, neutre, où il est possible pour l'enfant, l'adolescent  ou l'adulte de s'exprimer.

 

La parole est une de ces modalités de cette expression, mais elle n'est pas la seule. Les enfants utiliseront d'autres canaux comme le jeu, le dessin, etc.

 

Il n' y a pas d'attentes particulières, pas d'objectif de productivité, l'enjeu est réellement de laisser toute sa place à l'humain, au rythme de chacun.

 

Avec la régularité de la présence, avec le temps, avec la confiance, des éléments de compréhension peuvent alors prendre forme.

Trouver du soutien

Contrairement à ce que l'on imagine parfois, les rencontres avec le professionnel peuvent être très ponctuelles ou espacées. Le travail, quant à lui peut ne pas être "sans fin".

 

Il arrive que la personne qui consulte ne puisse s'engager plus avant pour le moment. La demande est parfois centrée sur un point bien particulier, dans une période donnée. La perspective est parfois réduite à l'envie de faire un bilan ponctiel qui donne une base. Les rencontres peuvent donc être assez courtes dans le temps.

 

Là encore, la dimension de liberté et de choix est importante. A partir du moment où elles peuvent se dire, un certain nombre de modalités de consultation peuvent se mettre en place.

 

 

Approfondir

Le travail psychothérapique peut aussi avoir pour vocation d'aboutir à une meilleure connaissance de soi, de ses limites, de ses failles, mais aussi de son potentiel créatif.

 

Les éléments dont il est possible de parler ne sont pas limités à ce qui fait entrave, mais aussi aux manières que la personne trouve pour s'en sortir.

 

Il peut s'agir d'explorer sa vie psychique, son histoire, son rapport au travail,  les difficultés ponctuelles rencontrées par un enfant, etc.

 

Aussi, pour certaines personnes, le travail commencera hors période de crise, justement dans un moment de plus grande disponibilité à soi.

 

Le travail vise alors non pas la résolution d'un problème mais une réflexion personnelle.